Jour 1

19965005_10155893607755769_1239110474_n

La première journée des Paris World Games s’est déroulée dans une excellente ambiance, sportive et chaleureuse.

Le rugby, tout d’abord, était à l’honneur, puisque Jean-Claude Skrela a rendu visite à des équipes comme St Martin Rugby Union et a pu échanger avec les jeunes joueurs directement.
De manière générale, les matchs ont été d’une belle intensité avec des équipes telles que le Comité Ile-de-France, Atlantis Rugby, Baby Paris Ladies ou la Deutscher Rugby Verband. D’autres formations comme Rugby India, VGA St Maur ou encore Lagny ont fait preuve d’une belle ténacité. Le match féminin entre les Emirats Arabes Unis et la Suisse fut enfin rempli de symboles.
Le tout augure une deuxième journée palpitante avec les demie-finales et finales en perspective, toujours dans une ambiance de folie!

Le handball a également donné lieu a des matchs de haut niveau et globalement homogènes. Les équipes françaises ont fait la rencontre des étrangères, avec notamment l’équipe nationale d’Inde qui a crée la première surprise du tournoi!
De même, l’équipe d’Angleterre a pu compter sur de fidèles supporters qui ont mis une superbe ambiance.

Le basket a encore une fois mis les équipes indiennes à l’honneur, puisqu’elles étaient présentes en nombre sur les terrains. Elles se sont bien défendues, malgré un départ difficile contre les équipes d’Ile-de-France. Le tournoi promet d’être de plus en plus beau au fil des jours !

Enfin le football a connu des scores très variés (de 0-0 à 20-0!) et les équipes habituées des Paris World Games étaient motivées à l’idée de démarrer une nouvelle édition. Des belles actions, des buts nombreux et une ambiance familiale étaient au rendez-vous, comme en témoigne le nombre de parents présents en tribunes dans tous les stades.
Pour l’anecdote, ce sont les Argentins de Camioneros qui ont remporté le match d’ouverture du tournoi, ce matin. Un bon signe pour leur futur?

La CAF nous envoie un message!

PWC_Vignette-2606A

C’est Ahmad Ahmad, le nouveau président de la Confédération Africaine de Football, qui nous a envoyé ces quelques mots d’encouragements :

« Je souhaite à tous les participants de très beaux Paris World Games avec une pensée particulière pour les nombreux clubs africains qui ont fait le déplacement à Paris. »
Les Paris Worlds Games accueillent en effet des équipes de tous les continents, pour faire du sport une véritable fête en plein coeur de Paris.

Michel Vautrot apporte son soutien aux Paris World Games

PWC_Vignette-2606B

Ancien arbitre international de la FIFA et de l’UEFA, le français Michel Vautrot nous a adressé quelques mots pour nous faire part de son ressenti concernant l’organisation des Paris World Games:

« Plus jeune, j’aurais aimé connaître ces moments magiques faits de rencontres culturelles et humaines.
C’est donc avec un grand plaisir que je souhaite de merveilleux et fructueux Jeux à tous les participants en général et aux « footeux » en particulier, avec une pensée envieuse pour les dirigeants , entraîneurs, joueurs et, bien sûr, arbitres.
Qui sait aujourd’hui qu’il n’y avait pas d’arbitres à la création du football par nos amis anglais ?. Comme les joueurs n’arrivaient pas à s’auto-discipliner, on on a eu recours à des juges neutres.
Alors, ne voyez jamais l’arbitre comme un ennemi, mais comme un complice du jeu et des joueurs. »

L’AS Nénuphars

PWC_Vignette-Nénuphars

Un club de Guadeloupe s’est inscrit aux Paris World Games: l’AS Nénuphars.
Ils prendront part au tournoi U17 football, et auront à coeur de faire honneur aux Antilles.
C’est la première fois qu’ils participent, et nous espérons déjà les revoir pour les prochaines éditions!

Le F.C Chambly

PWC_Vignette-0506A

Révélé au grand public par des excellentes performances en Coupe de France ces dernières années (32èmes de finale, 16èmes de finale), le FC Chambly arrive au Paris World Games avec son équipe U11.
Avec un logo et un maillot proches de ceux de l’inter Milan, le club a connu une succession de montée dans les différents championnats, pour être aujourd’hui installé en National.
C’est sans aucun doute que ses jeunes joueurs voudront imiter leurs aînés!